Le Sun a trouvé son G-Spot (Tournoi mixte à Gand, Belgique)

Les joueurs
Côté demoiselles : Salima, Hélène, Laurine, Jenny, Gaëlle, Nathalie, Lise ( en tant que pom-pom girl)
Côté bourrins : Jouls, Tom, Su, Matt, Adriouz, Clem, Oliv, Vince, Jo

EquipeGand

Le soleil est au rendez-vous, pour la première participation du Sun à ce tournoi.
Un tournoi composé de deux poules de 10 équipes, en swiss draw (on joue avec l'équipe la poche au classement), match de 50 minutes et mi-temps à 7 points.

Premier match contre les diabolic heaven, équipe belge.
Un début difficile avec un 0 – 3 pour ouvrir le score.
Mais on se lance, on revient au score et on finit au coude à coude à la mi-temps.
Puis le Sun élève sion jeu et finit le match avec quelques points d'avance : 12 – 10.

Second match contre BDM, une bien belle catastrophe.
Un peu plus accroché, mais beaucoup d'erreurs techniques,
des cuts trop lisibles et une bonne couverture de l'équipe adverse (beaucoup d'interceptions).
Au final, on n'arrive pas à sortir notre jeu, et c'est sur un score sévère. 5 – 12.

3e et dernier match de poule contre Monkey Foo.
Il faut faire une grosse performance pour tirer avantage du swiss draw.
Tout le monde est concentré, Vince nous encourage à oublier le match d'avant et jouer tranquillement le jeu du Sun.
Le résultat est flagrant. Les Monkey jouent de malchance et nous nous sommes propres.
On ressort les interceptions que BDM nous a mis au match précédent.
Final : 13 – 2, et un score qui nous permet de finir 5/10 dans la poule et de jouer les pré quart de finale contre Cambridge.

Content de notre dernière performance, du très beau jeu de la part de toute l'équipe, on aborde le pré-quart avec un esprit affûté.
On a vu jouer les Anglais, leurs filles cavalent. Qu'à cela ne tienne, les miss du Sun leur ont mis la misère et les ont étouffées.
Idem, leur défense de zone redoutable sur le match précédent ne nous pose pas autant de problème,
car nos handlers ont retrouvé leur swing.
On termine le samedi par une victoire 10 – 8, qui nous offrent une place pour les quarts (les vrais cette fois).

Soirée superbe, avec une très bonne ambiance, beaucoup de blagues, de Buffalo, de mojitos et bien sûr de bière belge.
Tout le monde est présent à la party dansante.

vuedenbas

Dimanche matin, quart contre UFO. Après observations attentives pendant la party, une chose est claire, ils sont grands (4 plus sont plus grand qu'Adriouz).
Un début de match serré, jusqu'à 4 – 4, où le Sun s'effondre avec des turnover consécutifs devant notre zone et sur des erreurs de swing.
On sort du match, les calls et un peu d'agressivité ont volé dans l'air. Score final de 6 – 12. On aurait pu faire mieux…

La suite se passe contre les hollandais Rusty Bikes.
Un match très propre du Sun, des gars comme des filles qui ont mis une énorme pression physique sur des adversaires qui cavalent.
La chance nous sourit sur quelques passes. De belles défenses et des attaques qui vont bien.
Un plaisant 11 – 5 nous envoie vers le match pour la 5e place.

Dernier effort contre les Sole Bang.
Toujours des filles impressionnantes (au moins une plus grande que clem, certes petit).
Le soleil me tue sur la touche, et ma mémoire me fait défaut.
On me dit que l'on fait le break dès le premier point, qui nous laisse légèrement devant pendant tout le match.
Mi-temps à 7-5 à 8 minutes de la fin.
Une reprise sensationnelle et un score de 9 – 5 à 2 minutes de la fin.
On fête presque la victoire car sauf malheur, le match est joué. Pull et point adverse en moins de 30 secondes …
plus une occasion à quelques secondes avant la fin du temps qui pourrait bien changer la donne.
Mais la passe est ratée. Attaque du Sun qui se concrétise et clot le match à 10 – 6.

On retiendra du week end un excellent travail collectif, des joueuses qui se sont déchirées sur des grosses longues,
l'ascension de Matt comme handler, la bonne intégration de Gaëlle et Nathalie (Nath a même commencé à rire aux blagues du Sun)
et pas une seule trace de pluie pendant le week end.
On ne perd finalement que contre les deux équipes finalistes.

Seul blessé de l'histoire : Tom à l'échauffement avant le deuxième match, suite à une béquille … de la fesse gauche de Salima :)

Et pour finir un petit cri ;-)