Le Rising Sun en crise de foi(e)

Nous arrivons à Orléans avec la même soif de victoire qu’à la phase aller. Les enjeux sont les suivants : monter pour être le premier club depuis Friselis à avoir deux équipes au plus haut niveau, battre et finir devant les BTRookies, seule autre équipe 2 avec nous. Une incertitude plane sur notre capacité à faire jouer le collectif comme à l’aller car les matchs amicaux face aux Révos et à l’équipe 1 n’ont jamais été joués au complet. Les consignes données par Chico restent cependant les mêmes: coller notre défense et se faire confiance en attaque.

Premier match contre les BTRookies; une bonne entame de match nous permet de mener 4-1 avant de voir progressivement les bras des handlers se crisper et les mains des middles trembler. Les BTRookies nous rejoignent et nous forcent à disputer un universe point ! Le Rising se rassure et empoche le match 10-9 sur le même score que le premier match de la phase aller. Rien de glorieux mais une victoire tout de même et c’est bon à prendre !

Second et dernier match du samedi face aux Friz’Bizontins pour une revanche. On redoute leur jeu très « indoor », mais l’avoir rapidement maîtrisé à l’aller nous rassure. Tout le contraire s’est passé : en pleine réussite ils nous ont assommé d’upsides et de tranchettes. Le Sun ne marquera plus qu’un point dans le cap pour sauver l’honneur. Première défaite du Rising Sun.

À table donc pour ce qui a été le moment le mieux vécu du week-end : Erwin a gagné le droit de « puller » en annihilant un burger de 600g et l’accompagnement allant avec bien sûr (photo ci contre)! L’équipe s’en est allée se coucher, avec quelques kilos de trop peut être, puisque le match du lendemain contre les locaux s’annonçait compliqué.

IMG-20160123-WA0008

Dimanche matin le Sun se prépare à la deuxième revanche du week-end face aux Fly Disc’R. On les avait battu à l’universe en match d’ouverture en novembre donc on s’attendait à une partie intense. Le suspense a vraiment duré 4 points. Arrivé à 2-2 avec l’attaque, le Rising se casse les dents sur la zone des Fly sur un point interminable. Les mouches passent devant et prennent le large et enchaînent 8 points (donc 9 points d’affilé). Score final (sévère) 2-10. La montée est sérieusement compromise mais avant de penser à monter il faudrait déjà retrouver de la confiance en notre jeu.

C’est ce qu’on s’applique à faire contre les Phoenix. On fait la course en tête d’un bout à l’autre en retrouvant des automatismes et de jolies connexions handlers-middles. Cependant nombre d’erreurs individuelles ont raison de notre avance. Un universe point bien négocié de leur part leur offre la victoire sur le score le plus fréquent du week-end : 9-10.

Dernier match sans enjeu pour nous face à Ah Ouh Puc (eux jouaient encore la montée). Au terme d’un match tendu le Puc s’impose sur le score de 9-13 face à un Rising Sun qui a montré de belles choses mais définitivement pas dans son tournoi.

Les joueurs repartent frustrés mais seconds au Spirit (tout n’est pas perdu :-) ). Seul point positif tous les matchs furent très engagés physiquement et plus accrochés que le score semble l’annoncer. Il ne reste plus qu’à travailler pour monter l’année prochaine et rejoindre l’équipe 1 en division 1.

12493609_940527862705396_2441541465788202051_o