Championnat N1 : partie 1

Le voilà le 1er weekend de N1 tant attendu par l'équipe. Enfin on va pouvoir se jauger, se confronter aux autres équipes de l'élite et voir si la préparation paye et si la chimie prend. On se retrouve donc tous sous le soleil de Luzarches pour un 1er match contre les promus Discobols.

Pour ce match quelques cadres sont mis au repos. Le début est poussif, les nîmois jouent crânement leur chance et prennent déjà de l'avance 5-7 mais nous réagissons avant la mi-temps pour passer en tête 8-7. Le reste est une succession de défenses non converties de notre part. Très frustrant d'avoir autant le disque en main sans concrétiser… Mais on finit par gagner 15-12 contre cette belle équipe de Discobols.

Ensuite vient l'opposition contre les Sesquidistus qui s'annonce bien plus ardue. Ils viennent de gagner 15-4 leur 1er match en N1 et sont encore sur leur dynamique du mixte. Ils ne sont que 12 mais ont fait le choix de venir avec un groupe homogène sans élément faible. Du coup notre stratégie est simple : mettre de l'intensité et les faire courir. Et ça fonctionne. Le score reste serré jusqu'à la mi-temps puis les strasbourgeois ne peuvent plus suivre le rythme et s'inclinent 15-8.

Petit resto à Vincennes pour terminer la journée et savourer ce bon début de championnat.

Le dimanche c'est au tour des Raging Bananas de nous présenter une belle opposition. Après un mauvais départ 0-3, on recolle doucement pour passer devant à la mi-temps 8-7 mais ils sont très durs à défendre. Leurs longues sont efficaces et on a peu d'occasions de breaker mais on conclut ce match par une victoire 15-11. La poule haute est assurée avec ces 3 victoires.

Vient donc le match bonus contre Iznogood qui vient de se prendre 15-6 par Sesquidistus, petite sensation… Les noiséens répondent présent dans l'intensité pour balayer leur échec du matin et c'est une lutte acharnée qui commence. On se rend coup pour coup en restant devant de 1 ou 2 points mais l'écart ne se creuse pas et l'attaque ne craque pas non plus. On arrive à la fin du temps 13-13, universe pour décider du vainqueur avec attaque pour le SUN. Passe en zone pour SU mais c'est Téo qui ressort avec le disque en main et le brandit fièrement en l'air pour sceller la victoire !

Grosse satisfaction sur ce 1er weekend qu'on s'empresse de fêter à base de pina coladas et marguaritas pour marquer le coup. RDV à Pornichet pour la suite et la poule haute où tout repartira de zéro contre les grosses pointures.

Résultats :

SUN – Discobols : 15-12

SUN – Sesquidistus : 15-8

SUN – Raging Bananas : 15-11

SUN – Iznogood : 14-13

18193025_1319759411448904_4155167095528388063_o